Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand la Région Limousin gaspille plus d’1,3 millions d’euros d’argent public

Publié le par pcf23

Quand la Région Limousin gaspille plus d’1,3 millions d’euros d’argent public
Quand la Région Limousin gaspille plus d’1,3 millions d’euros d’argent public

Communiqué de presse :

Commission permanente du 25 juillet 2013 : quand la Région Limousin gaspille plus d’1,3 millions d’euros d’argent public…

104000 euros pour Polyrey, 145000 euros pour Legrand et 1 million d’euros de fonds européens à International Paper : ce sont les sommes débloquées par la majorité socialiste et écologiste à la région Limousin lors de la commission permanente du 25 juillet 2013 avec l’aide de l’UMP, pour venir en aide à des multinationales… dont les chiffres d’affaires se comptent en milliards d’euros et qui rémunèrent des actionnaires (rien que 264 millions reversés par Legrand pour l’année 2012 !). Selon les cas, le prétexte trouvé est leur participation à un dispositif d’innovation ou une action environnementale, alors qu’il ne s’agit que d’un effet d’aubaine et que ces entreprises n’en n’ont pas besoin.

A ces dépenses inutiles, ajoutons les 100 000 euros (20% du coût total) que la commission permanente vient de débloquer pour que l’agglomération de Limoges puisse financer les études d’impact d’une LGV Limoges-Poitiers qui ne verra pas le jour !

Pourquoi donc nous expliquer que les moyens financiers sont limités et les budgets des collectivités contraints, obligeant à tailler dans l’aide sociale, la culture ou l’environnement… Pourquoi donc continuer à vouloir financer un train désormais fantôme ? Pourquoi céder au chantage à l’emploi de quelques grands groupes qui quitteront quand même notre région le jour où le Limousin ne les intéressera plus… Il est temps de faire jouer une solidarité entre les régions et installer une législation, tant en France qu’en Europe, qui interdit les aides publiques aux multinationales. Cela permettrait, ainsi, de ne pas gaspiller l’argent public… Pourquoi les majorités régionale et gouvernementale refusent-elles de prendre cette question à bras le corps ?

Commenter cet article