Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Inégalités à la hausse

Publié le par pcf23

D’après l’Insee, en 2011, le niveau de vie de la moitié la plus aisée de la population s’est amélioré, celui des plus modestes a reculé.

Selon la dernière enquête de l’Insee « Revenus fiscaux et sociaux », portant sur l’année 2011, le niveau de vie médian des Français s’est stabilisé, mais les inégalités se sont creusées. Seule la situation de la moitié la plus aisée de la population s’est améliorée, tandis que la moitié la plus modeste a vu la sienne se détériorer.

Alors que 2011 annonçait la fin du mandat de Nicolas Sarkozy, « président du pou­voir d’achat », les inégalités continuaient donc de s’accentuer. En cause, l’augmen­tation des disparités salariales, avec des bas salaires qui pâtissent de la faible rêva­lorisation du Smic. Si l’on note une aug­mentation des revenus du patrimoine, elle participe également à la hausse des inégalités : ces revenus représentent moins de 6 % en moyenne du revenu disponible pour 90 % de la population, alors qu’ils en constituent 27 % pour les 10 % des per­sonnes les plus aisées.

Selon l’Insee, 8,7 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté monétaire, lequel s’élève à 977 euros par mois, la moitié d’entre elles vivant avec moins de 790 euros par mois. La hausse du taux de pauvreté touche particulière­ment les jeunes adultes et les chômeurs : « En effet, la part des jeunes ayant un emploi recule ; ils sont proportionnelle­ment plus souvent au chômage ou inac­tifs. »

Avec un pouvoir d’achat en baisse de 1,2 % en 2012, le plus fort recul depuis 1984, le pire est donc à craindre pour cette même année.

Commenter cet article