Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suppression de journaliste(s) à France Bleu Creuse : la FSU23 dit non.

Publié le par pcf23

Communiqué de la FSU23, Guéret le 6 décembre 2012.

 

FSUIl était une fois un service public non rentable qui avait pour mission de créer du lien social et de diffuser programmes et informations auprès d’une population peu nombreuse dans une zone rurale.

France Bleu Creuse qui atteint des scores d’audience très importants dans son bassin d’émission (et même si l’audience n’est pas le seul critère à retenir) répond à une demande des Creusoises et Creusois qui sont attachés à ce service public de proximité. La FSU23, dont les luttes sont souvent relayées par ce média, ne serait-ce qu’au moment de la carte scolaire, est aussi très soucieuse de la qualité de ses programmes et des conditions d’exercice de ses personnels.

Or, dans le cadre de restrictions budgétaires, de création à moyens constants de nouvelles radios, d’amélioration du site web de France Bleu, un poste de journaliste va disparaître le 6 janvier 2013 et un demi-poste de chargé d’accueil a déjà disparu à Guéret. Techniciens et animateurs pourraient avoir à subir la même logique de redéploiement de Radio France avec, à terme, des suppressions de postes.

Moins de journalistes, moins d’accueil, peut-être moins d’animateurs et de techniciens, …pour moins de service à la population, ça doit être une notion du « progrès » que nous avons du mal à comprendre. Faut-il supprimer les reportages qui font la richesse des informations diffusées par France Bleu Creuse ? Faudra-t-il que les informations diffusées ne concernent que Guéret et ses environs faute de personnes, de moyens pour les déplacements avec le risque d’un prisme

déformant eu égard à ce qu’il se passe dans le département ?

Devrons-nous (comme auditeurs) nous contenter d’une radio « croupion » ne diffusant, dans ses programmes, que peu d’émissions locales comme cela s’est fait dans de nombreuses radios privées depuis la « libération des ondes » des années 1980 ?

La FSU23, à travers son combat pour la défense des services publics en général, soutient les actions entamées par le personnel de France Bleu Creuse pour le maintien d’un service public radiophonique de qualité. La FSU23 encourage ainsi la population creusoise à signer massivement la pétition diffusée par France Bleu Creuse.

Commenter cet article