Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sarko ça suffit ! Mais le PS ça suffit pas !!

Publié le par pcf23

UE du PCF 2011 : en direct des Karellis

"Sarko ça suffit ! Mais le PS ça suffit pas !!

photo1C'est avec ce slogan qui devrait faire florès que le secrétaire fédéral de Savoie nous a accueilli, après avoir rappelé que dans ce département de haute technologie, la politique de Sarkozy fait des ravages malgré des luttes exemplaires comme celle de ces caissières de supermarché qui refusent de travailler le dimanche depuis près de 90 semaines...

C'est bien sûr Patrice Bessac qui a donné le coup d'envoi de l'Université d'été 2011 avec un discours de haut niveau (comme toujours !)  faisant la part belle à la dynamique de l’union engendrée par le Front de Gauche mais insistant plus sur l’ouverture de débats citoyens que sur la prétendue nécessité d’être d’accord sur tout.

Ensuite, Marie-Hélène a suivi l’atelier intitulé « Maternelle : pourquoi veulent-ils la tuer ? », animé par Christine Passerieux, responsable nationale du Groupe Français d’Education Nouvelle (GFEN), pendant que Gérard suivait l’atelier « Apprentissage : mythe et réalité d’une solution miracle » avec Régis Regnault, membre de la Commission économique du PCF et Stéphane Jugnot, statisticien-écomomiste au CEREQ.

photo2-copie-1.jpgNous nous sommes retrouvés à 17h, dans une salle comble, envahie par les journalistes, pour écouter Pierre Laurent et Jean-Luc Mélenchon (accompagnés d’André Chassaigne).

Pierre Laurent a qualifié de décisif le combat que nous devons mené dès à présent, dans le cadre des élections de 2012, contre les forces capitalistes françaises, européennes et mondiales, prêtes à fermer les portes du développement humain à des millions de gens pour sauver leurs profits et leurs intérêts.

Il nous a encouragé à dénoncer sans relâche les grands mensonges proférés cet été par nos dirigeants et leurs relais médiatiques : sur la soi-disant « main invisible » des marchés financiers, sur leur responsabilité politique, sur « la règle d’or », etc.

Enfin, il a précisé que, pour nous, PCF comme Front de Gauche, il ne s’agissait pas de se présenter au concours du meilleur gestionnaire de la crise, mais bien de présenter des solutions, à construire avec l’ensemble des citoyens sur de vrais débats, pour sortir de la crise (hausses des salaires, financement de projets utiles comme la perte d’autonomie, …).

Jean-Luc Mélenchon nous a gratifiés d’un de ces grands discours à la Jaurès, épicé d’humour, dont il a le secret !

Après avoir salué respectueusement et fraternellement André Chassaigne et rappelé que nous serions certainement « les plus pauvres » engagés dans les échéances électorales de 2012 (3 millions d’euros de subsides à comparer aux plus de 30 millions d’euros engagés par l’UMP et plus de 20 pour le PS), il s’est attaché à montrer que ce qui était important dans la démarche du Front de Gauche aux élections présidentielles, c’était le pacte politique qui en liait les acteurs et non pas le charisme d’un leader.

Pour lui aussi le moment est historique : « les grandes saisons de l’Histoire sont celles où sonne l’heure des masses ». Notre combat vise l’irruption du peuple sur la scène politique, le renforcement de la conscience de classe. Il sera un moment de la révolution citoyenne que nous appelons de nos vœux avec la VIème république.

Il a réaffirmé les positions du Front de Gauche en matière d’écologie : suppression des énergies carbonées, référendum sur le nucléaire après un vrai débat public…

Il a dénoncé les faux débats sur la dette (« la dette est un rapport de forces sociales », elle peut être supprimée d’un trait de plume politique).

(Marie-Hélène Pouget-Chauvat & Gérard Chauvat)

 

Commenter cet article

Marie-Hélène 16/02/2012 21:20

Le parti communiste a plus de 90 ans, ses archives sont classées « patrimoine national ».
En tant que communiste de 2012 je ne me sens pas responsable du passé ni des erreurs humaines qu’il a pu induire et je ne vais pas vous parler des dictatures latino américaines ni de la guerre
d’Algérie…
Je me sens plutôt responsable de l’avenir, celui de mes enfants, petits enfants, j’essaye de faire en sorte qu’ils aient de quoi vivre, se loger, un travail stable qui leur permette de se
construire, se cultiver, d’avoir des loisirs. Je ne crois pas que ce soit dans une économie de marchés que l’on puisse s’en sortir. Je ne pense pas que ce soit en jouant la carte de l’austérité qui
apprend au peuple à se serrer la ceinture et à se taire que l’on puisse s’épanouir.
Je suis pour le seul groupe qui nous offre un avenir meilleur : le Front de Gauche.
Je vote Jean-Luc Mélenchon.
Et je vous laisse bien volontiers la retraite à plus de 60 ans, la règle d’or …
Marie-Hélène

TARDY 16/02/2012 14:36

si le PC avait dénoncé ouvertement,sans ambiguïté les erreurs soviétique,la sanglante dictature Stalinienne, l'abrutissemnt alcoolique des russes j'aurais continuer a voter pour lui. Les Sosses ,
c'est pas la panacée universelle mais il a fait plus pour le peuple Français que les discours de Marchais!!! ET TOUS LES MINISTRES COMMUNISTES SE SONT RALLIEs AU PS

MH & G. Chauvat 28/08/2011 19:47


Merci à Paulette pour son soutien moral et politique !
Pas de problème pour la longueur du commentaire. Au contraire, il faut prendre le temps de s'exprimer. Seule contrainte : rester courtois (et pour cela, prendre exemple sur Paulette !) ce qui
n'empêche pas de dire ce qu'on pense !


chapelle jean paulette 27/08/2011 08:00


c'est avec bonheur que j'ai lu ce compte-rendu d 'Hélène et de Gérard et je leur dis "merci et bravo"il n'y a que les vrais militants qui passent leurs vacances à étudier! bien d'accord sur le non-
accompagnement de solutions déjà utilisées et non efficaces .il faut que chacun d'entre nous se remette à réfléchir et ne se contente pas de suivre le plus sympa des candidats ! la France est riche
et s'est sortie de situations terribles déjà pas de guerre où l'on fait tuer des jeunes qui partent soldats pour avoir des sous! redonner à tous gratuitement la possibilité des'instruire et de
choisir un métier, donner aux personnes âgées des soins convenables ! donner aux malades des remèdes gratuits ! c'est possible il faut que les exonérations réservées aux plus riches soient revues
et redeviennent plus justes tout le monde peut comprendre que ceux qui font de bénéfices et paient peu d'impôts trichent ils ne se font pas honneur comme disaient nos grand'mères l'argent n'est dû
qu'a celui qui a travaillé ou apporté quelque chose aux autres ceci semble difficile impossible mais ne sommes-nous pas français et le rapport de force de ceux qui veulent tout changer peut
basculer plus d'enfant dans la rue,ni soldat ni désespéré un enfant doit rire , aimer apprendre et les adultes sont tous responsablesni utopiques ni fous!excusez la longueur!mrci