Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Redécoupage des gardes médicales: la cata !

Publié le par pcf23

Au 1er octobre l'ARS (Agence Régionale de Santé) de la Creuse a mis en place un nouveau découpage des secteurs de gardes en médecine ambulatoire en dehors des heures ouvrées.

 

Voir les articles de Delphine Cordaz publiés dans l'Echo de la Creuse des jeudi 4 et mercredi 10 octobre 2012 :

redecoupages 10-10-12Redécoupage des secteurs d'astreintes des médecins généralistes (Jeudi, 4 Octobre, 2012)

Depuis lundi, la Creuse connaît un nouveau découpage de ses secteurs de gardes en médecine ambulatoire en dehors des heures ouvrées (à partir de 20h, les jours fériés, les week-ends et les ponts). Le département est scindé en 5 secteurs pour les consultations en point fixe et en 3 pour les visites à domicile. Ce sont les problèmes de santé intermédiaire qui sont concernés, ceux qui ne peuvent attendre le lendemain, sans être des urgences.

 

Redécoupage des gardes médicales (Mercredi, 10 Octobre, 2012)
L’Agence régionale de santé a présenté son redécoupage des gardes médicales pour les nuits et les week-ends. Du côté du Plateau, on ne partage pas l’optimisme de l’ARS sur l’efficience d’un tel projet et le conseiller général de Gentioux s’inquiète sur «une mise en danger des malades».

Ces redécoupages ont provoqué de vives inquiétudes, notamment sur le secteur de Gentioux-Pigerolles.

Une pétition, lancée par JJ Seguy sur le site : http://www.petitions24.net/pour_un_veritable_systeme_de_medecin_de_garde_en_creuse a reçu 295 signatures en 10 jours et a été envoyée à l'ARS. Le Conseiller général de Gentioux, Jean-Luc Léger, reçu par l'ARS, affirme que celle-ci serait en mesure de proposer une autre solution...

 

 

En attendant, ce samedi 20 octobre 2012, lors de l'Assemblée Générale des maires et adjoints de la Creuse, la motion suivante a été adoptée.

 

Motion relative à la réorganisation des services de garde médicale en Creuse.

 

 

Considérant que l'Agence Régionale de Santé, en collaboration avec les praticiens, a procédé à un redécoupage de secteurs de garde médicale,

Considérant que ces secteurs passent de 15 à 5 en journée et à seulement 3 sur la tranche horaire minuit - 8h00,

Considérant que seuls 3 médecins "volants" vont assurer la garde médicale de nuit sur l'ensemble du département, et que cela entraînera inévitablement une hausse de fréquentation des urgences hospitalières et des interventions du SAMU,

Considérant que la présence médicale est un enjeu social et de service public, à travers la garantie d'un égal accès de tous, dans des conditions satisfaisantes, à des soins de qualité, s'appuyant sur la notion de droit fondamental à la santé,

Considérant que la présence médicale est un enjeu d'aménagement et d'attractivité du territoire, dont la couverture santé constitue aujourd'hui une composante indispensable,

Considérant d'une part, qu'aujourd'hui les questions de démographie médicale constituent un véritable enjeu sociétal, qui dépasse les seules questions de santé et d'autre part, qu'il faut tenir compte d'évolutions plus qualitatives : transformation des attentes de la population avec son vieillissement et nouvelles aspirations des professionnels de santé,

Considérant la configuration de notre département (superficie, état de certaines voies d'accès, intempéries, temps de parcours...), ce nouveau dispositif ne nous paraît pas garantir une prise en charge rapide et efficiente du patient et plus particulièrement lors des déplacements nocturnes en période hivernale,

 

Demande à l'Etat de bien vouloir revoir ce découpage afin de tenir compte de la spécificité du Département et plus particulièrement des contraintes de desserte de certains de ses territoires et cela dans l'intérêt prioritaire d'un accès aux soins de qualité pour tous les Creusois.

Commenter cet article