Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Motion pour la défense de la ligne POLT et de la gare de St Sébastien

Publié le par pcf23

Motion pour la défense de la ligne POLT et de la gare de St Sébastien

 

Le 25 janvier 2013, un courrier émanant du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, signée par le directeur général des Infrastructures, des Transports et de la Mer a été adressé aux collectivités membres du comité des financeurs des études de la LGV Poitiers/Limoges.

Ce courrier leur propose, afin d’optimiser le volet socio économique de la LGV à 4,58%, de donner leur accord formel à la réduction du nombre de dessertes sur la ligne Paris Orléans Limoges Toulouse (POLT), non pas de 11 à 7, mais de 11 à 4, condamnant de ce fait la ligne historique.

Le Conseil Municipal de St Sébastien

  • Considère qu’il est inconcevable qu’un haut fonctionnaire, aussi éminent soit-il, intime aux élus du comité des financeurs du barreau, de faire un choix aussi lourd de conséquences pour la ligne POLT.
  • Considère qu’une décision d’une telle importance ne peut être prise par une dizaine de personnes, et doit résulter non pas de collusions politiques, mais de véritables choix ambitieux d’aménagement du territoire.
  • Considère que l’intérêt économique d’un projet de LGV ne peut s’apprécier en sacrifiant une ligne majeure d’irrigation du territoire (4 Régions, 32 Départements, 5 millions de personnes). Un tel raisonnement prouve les difficultés à justifier le barreau TGV Limoges Poitiers.
  • Considère que toute ligne nouvelle, fut-elle LGV, doit être conçue pour permettre le renforcement du réseau classique. Or, le courrier précité, en poussant à un choix binaire, simpliste, fait exactement l’inverse : il oppose, nourrit une concurrence, isole le POLT, le sectionne et sonne le glas de son statut national en même temps que celui de l’égalité de traitement de nos concitoyens y compris pour l’accès au réseau TGV.
  • Considère une contradiction, celle de Réseau Ferré de France (RFF) et de l’Etat qui ont accepté une contre-expertise du volet socio-économique en incluant la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT) dans l’étude du barreau Poitiers-Limoges et refusent la même contre-expertise concernant la prise en compte de la ligne POLT dans le volet socio-économique du projet de LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL).
  • Enfin, considère alors que la mission d’évaluation du SNIT est en train d’analyser la pertinence des différents projets LGV, que personne ne peut s’interdire et encore moins interdire l’examen de l’autre solution mettant Limoges à 2h de Paris, Brive à 3h, et Cahors à 4h, à savoir un raccordement géographiquement judicieux entre la ligne historique POLT et le projet de futur LGV POCL.
  • Demande que ces choix respectent les engagements du Président de la République et du Gouvernement qui considèrent comme prioritaire la modernisation des lignes classiques, ainsi que l’article 11 de la loi Grenelle qui prévoit que « la politique durable des transports donne la priorité en matière ferroviaire au réseau existant ».
  • Demande que le Député et les Sénateurs de la Creuse se mobilisent très vivement afin de défendre véritablement leur territoire contre les politiques de discrimination dont sont notamment victimes les gares rurales comme celle de St Sébastien.
  • Demande le respect de la concertation et la restitution des arrêts "Intercité" à St Sébastien le vendredi et le dimanche, comme promis par 3 Préfets successifs et le Ministère.

 

Votée à l'unanimité lors du Conseil Municipal de St Sébastien du 22/02/2013

Commenter cet article