Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MES : Ils l’ont fait !

Publié le par pcf23

Communiqué de Marie-Hélène Pouget-Chauvat, candidate PCF pour Limousin Terre de Gauche à la législative de Creuse 2012.

 

Les 21 et 28 février les députés et sénateurs ont eu à se prononcer sur le MES (Mécanisme Européen de Stabilité).

Le MES est présenté comme un moyen de solidarité entre les pays mais tous nos parlementaires (qui ont un cerveau bien fait) savent qu’il y a des conditionnalités !!!!

Et que ces conditionnalités contraignent les états signataires à l’austérité.

 

Il se dit que le bureau national du PS s’était plutôt prononcé pour le « non » au texte mais François Hollande a fait savoir qu'il était pour le « oui » (quoi d’étonnant puisqu’il prône la rigueur), et la « synthèse » s’est faite sur l'abstention.

On entend « Notre abstention est dynamique, offensive. » !!!!!!!!!!

 

Certains, comme la sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann (ainsi que JP Godefroy, D. Percheron et 20 députés socialistes le 21 février) ont pourtant voté contre, en expliquant le refus de « l'austérité qui va de paire avec ce mécanisme ».

 

Mais la majorité des sénateurs socialistes se sont abstenus.

Cette abstention a permis le vote de ce texte. Ils le savaient !

 

Les promesses de renégociation avancées par le candidat Hollande sont discréditées par ce vote. En effet, comment demander la renégociation d'un traité ratifié par son propre pays lorsqu'on ne s'y est même pas opposé !

 

Nos sénateurs creusois, Renée Nicoux et JJ. Lozach se sont abstenus également. La semaine précédente M. Vergnier n’avait pas voté et J. Auclair a bien sûr voté pour.

 

Merci à eux !

 

Nous serons donc condamnés au sarkozysme à perpétuité, même si nous chassons Nicolas Sarkozy de l'Élysée.

Nous serons condamnés à l'austérité même si la majorité des citoyens n’est pas d’accord.

Je me rappelle des cris de joie et des verres citoyens bus lorsque « le sénat est passé à gauche ».

Pour faire quoi ?? Les carpes ???

 

Comment croire qu’il n’y aura pas de coupes sombres dans les budgets sociaux ?

Le déficit « autorisé », actuellement fixé à 3%, ne pourra pas dépasser 0,5% grâce au MES.

Sera-t-il mis à 0,6 ? 0,7 ? Que de générosité pour le peuple !

Ce 28 février 2012, le peuple français a été vendu aux banques.

 

Alors, amis et électeurs socialistes, rejoignez le front de gauche dans le vote du 22 avril 2012.

C’est là qu’est l’union pour l’humain d’abord !

 

Commenter cet article

Comité Creusois PG 23 05/03/2012 20:14

Bravo Marie-Hélène, bien dit et il faudra le marteler pour dire ce que sont ces abstentionnistes-dynamiques...des bonimenteurs !
l'Echo a esquissé un échange, proposons leur un débat sur le thème du MES que ces héraults viennent défendre leurs actes "pleins de responsabilité", on croirait du Papandréou dans le texte ;-)