Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mariage pour tous : Le Front de gauche appelle à la mobilisation

Publié le par pcf23

Dimanche 13 janvier, une manifestation a réuni les opposants au mariage, à l’adoption, à la filiation et à la PMA pour tou-te-s. Sans en exagérer l’ampleur, elle marque une nouvelle offensive  contre l’avancée politique et sociale majeure que représente l’adoption d’une telle loi. Toute la gauche doit être au rendez-vous pour que soient supprimées, dans la loi et dans les faits, les inégalités en droit qui légitiment les discriminations envers les personnes LGBT. Les forces réactionnaires gagnent toujours du terrain si les tenants de l’émancipation humaine ne mènent pas la bataille publiquement avec force et cohérence. Nous dénonçons les tergiversations et reports du gouvernement et l’appelons à s’engager fermement sur les trois revendications pour le mariage, l’adoption et la PMA. Après la manifestation pour l’Egalité du 16 décembre à Paris et son implication dans les mobilisations décentralisées du 19 janvier, le Front de Gauche sera de nouveau présent le 27 janvier pour la grande manifestation nationale à Paris afin de réclamer une grande loi d’égalité et non une loi « a minima ».

Pour le Front de gauche le combat pour l'égalité civique et l'égalité sociale n'est pas séparable. Nous appelons les assemblées citoyennes et les toutes les structures du Front de Gauche à mobiliser massivement puissamment pour le 27.


Contribution du PCF et son collectif Fier-e-s et révolutionnaires.

iconePCFLe PCF s'est prononcé depuis longtemps pour le droit au mariage pour tous les couples sans distinction de sexe, ni de genre. En effet, pour nous le mariage est un droit dont on peut faire usage ou non et pas une institution avec tout ce que cela suppose de sacramentel. Plusieurs projets de loi ont d'ailleurs été déposés par des parlementaires communistes en ce sens.

Ce progrès en termes d'égalité est partie intégrante de notre combat pour l’émancipation humaine.

 

Plusieurs points méritent des précisions.

Les questions liées à la filiation. Il faut absolument y répondre, compte tenu de l'évolution de la famille et, plus particulièrement, du développement des familles dites recomposées, comportant de fait plusieurs parents, parfois de même sexe. Quels droits pour les parents biologiques et les différents et successifs parents sociaux dans tous ces cas ? Comment répondre à cet égard à l'intérêt supérieur de l'enfant, c'est-à-dire aussi pour que rien n'entrave la construction de son équilibre affectif ?

La formation. Bien des choses peuvent être un frein à l'exercice par les couples de même sexe de leurs droits et devoirs de parents. Face aux discriminations fondées sur le sexe, le genre et l'orientation sexuelle, il faut créer les conditions pour que – à l'école et partout – les différents personnels ayant à voir avec l'enfant et ses parents de même sexe, soient sensibilisés à ces questions et informés sur l'égalité des droits pour toutes les familles. De même, une approche spécifique devrait bénéficier aux élèves et, plus généralement, à la jeunesse dans les médias qui lui sont destinés.

La Procréation Médicalement Assistée. Au nom de quoi l'épouse d'une femme ne pourrait y recourir comme l'épouse d'un homme dans le cas où chacun des deux couples serait stérile, le souhaite et l'a décidé dans le respect des principes éthiques affirmés dans la loi sur la bioéthique incluse dans le code de santé publique.

Persister dans ce refus serait une nouvelle fois discriminant pour les femmes.

La Procréation Médicalement Assistée (PMA) doit être remboursée par la Sécurité sociale pour les couples stériles hétérosexuels et lesbiens.

Par contre, nous sommes totalement opposés à la Gestation pour autrui (GPA) qui institue la marchandisation du corps des femmes, porte ouverte à des trafics honteux.

Louer le ventre d’une femme pour répondre à un désir d’avoir un enfant à tout prix, c’est bâtir une société où tout est marchandise, sans aucune limite.

S’il est légitime de vouloir fonder une famille, explorons les pistes qui le permettent dans le respect des enfants et de la dignité de chacune et chacun. Ainsi, l'adoption doit être facilitée pour les couples de même sexe, notamment par le biais d'interventions diplomatiques de la France en direction des pays d'origine de nombreux enfants adoptés.

L'intérêt de l'enfant reste le repère de notre positionnement.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté contre le droit au mariage pour tous. Les forces de la réaction, la droite, l'extrême droite avaient complaisamment attisé les peurs pour cela. Elles ont cherché à cristalliser à cette occasion les oppositions au changement.

La riposte de la marche pour l'égalité du 27 janvier doit être massive. C'est pourquoi, le PCF appelle à se mobiliser en nombre pour cette manifestation (départ à 14 heures de Denfert-Rochereau).

Commenter cet article