Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les voeux du PCF23

Publié le par pcf23

Des vœux dans "un esprit combatif et positif"

Voir l'article de l'Echo de la Creuse du vendredi 11 septembre 2013 page 5.

Conférence de presse le 10 janvier

Les Vœux de la Fédération Creusoise du PCF

 

Janvier : par tradition c’est le mois des vœux et c’est aussi le moment du bilan de l’année précédente.

 

L'année 2012 a été marquée par la victoire de la gauche aux élections présidentielle et législatives soulevant un immense espoir de changement après plus de 10 ans de droite au pouvoir.

Les campagnes menées par le PCF et ses partenaires du Front de Gauche ont créé une dynamique populaire sans précédent, sans laquelle les victoires de la gauche n'auraient pas eu lieu. Elles ont abouti à plus de 4 millions de voix lors de la présidentielle.

 

Huit mois plus tard, l'espoir soulevé a souvent laissé la place à l’interrogation, la déception, voire même parfois la colère, en voyant les promesses emblématiques du candidat Hollande s'effacer une à une.

Les françaises et les français attendaient du courage face au monde de la finance (vous savez « l’ennemi sans visage ») et des réponses courageuses pour sortir de la crise.

Au lieu de cela, François Hollande a fait adopter le traité européen rédigé par Sarkozy et Merkel sans le modifier sur le fond. Il nous impose ainsi l'austérité dont on connaît les conséquences en Espagne, en Grèce, au Portugal...

Cette austérité qui aux dires de certains était irrémédiable. Nous apprenons hier qu’elle est issue d’une erreur de prédiction économique !

Le rapport de deux éminents économistes du FMI justifie globalement d'avoir plongé 26 pays dans une mortelle crise austéritaire par une erreur de modèle mathématique.

Le FMI avait déjà constaté une faute dans les modèles appliqués à la Grèce. Il remet en cause désormais tous les modèles appliqués à 26 pays européens.

 

Et pendant ce temps les populations souffrent.

Un premier vœu de la fédération serait donc qu’au plus haut de notre gouvernement on prenne en enfin en compte que l’austérité n’est pas une solution, que c’est bien le problème.

 

Nous avons constaté une réelle inefficacité pour s'opposer aux plans sociaux, à la souffrance des salariés, aux licenciements en cascade. Le chômage est pourtant la première préoccupation des français.

« 1 500 emplois détruits chaque jour, ça ne fait rire personne. »

La compétitivité des entreprises est souvent le moyen de comprimer la masse salariale ou de développer à moyens constants

Un deuxième vœu de la fédération serait d’avoir enfin une loi contre les licenciements boursiers, une véritable politique industrielle prête à nationaliser lorsqu'il s'agit d'activités stratégiques et donner du pouvoir aux salariés dans l'entreprise, notamment pour décider des choix stratégiques.

 

Maintenant que la taxation à 75% présumée emblématique est retoquée, il est temps de préparer une véritable réforme fiscale : mettre à contribution les revenus des placements financiers des entreprises, supprimer les niches fiscales et les exonérations de cotisations qui plombent les comptes et ne servent à rien.

L'impôt n'est légitime que si chacun contribue aux dépenses publiques dans la mesure de ses moyens.

Un troisième vœu serait celui d’une fiscalisation plus juste.

 

Nos territoires ruraux souffrent.

Les services publics disparaissent. Dans le département : radio France Creuse Bleu , la poste sont touchés.

Pour 2013 les dotations des collectivités territoriales sont gelées, elles diminueront par la suite. Or ces collectivités représentent le premier investisseur en France. On imagine les retombées négatives sur les entreprises.

Un quatrième vœu serait celui de permettre à nos territoires ruraux de survivre grâce à une péréquation de solidarité (et pas de compétitivité) et grâce à un bon maillage des services publics.

 

La situation politique est donc alarmante.

Le texte choisi pour le congrès du parti communiste a pour titre

Il est grand temps de rallumer les étoiles !

Il donne une direction d’espoir qui fait besoin.

Et s’il ne faut qu’un vœu pour cette nouvelle année je vais donner celui qui me paraît être le plus important

Nous souhaitons que le gouvernement entende la population, les forces sociales et politiques qui veulent que la gauche réussisse. Il y a urgence pour qu'en ce début d'année 2013, le gouvernement change de cap et répondent aux attentes populaires.

M. Le président il faut écouter celles et ceux qui vous ont élu, pas ceux qui rêvent de la déroute de la gauche !

 

Pour la gauche, pour le peuple, le PCF continuera à agir dans ce sens. Nous continuerons à défendre et à construire avec tous des propositions alternatives à l’austérité pour que nos vies changent enfin réellement. 

 

C'est dans cet esprit combatif et positif pour la gauche, que la fédération de la Creuse vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui sera encore une année de lutte.

Marie Hélène Pouget-Chauvat

Secrétaire départementale du PCF

Commenter cet article