Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Collectif de Défense de l'Enseignement Public de la Souterraine ne désarme pas

Publié le par pcf23

Lettre d'Isabelle Mazeirat au nom du Collectif de L'Enseignement Public de La Souterraine :

 

Cher amis du Collectif de Défense de l’Enseignement Public à la Souterraine,

 

Je reviens vers vous pour vous donner les toutes dernières informations concernant les dossiers qui nous occupent depuis le 17 janvier.

Je rappelle la forte mobilisation de tous et les nombreuses actions réalisées.

Si l’on recense en chiffre (c’est la mode !!), le collectif de défense de l’enseignement public à la Souterraine, c’est plus de 400 noms dans le carnet d’adresse, plus de 2500 signatures de la pétition, plus de 150 adhésions payantes, 24 articles de presse, plus de 10 000 connections internet pour le site ou les vidéos.

Face à la surdité du Recteur, sont venues ensuite les actions plus musclées et les regroupements départementaux et académiques.

Mais rien n’y fait, nous continuons de travailler pour nous faire entendre. Pendant les vacances de printemps, lors de la réunion du collectif, les parents décident de rédiger des courriers à l’intention du Recteur pour expliquer leur situation individuelle aujourd’hui et demander un rendez-vous. Ils ont été reçus Lundi 23 mai à 16H. Cet entretien a permis d’exposer les problématiques parfois graves des parents et de dénoncer à nouveau les chiffres « arrangés » par l’administration. Cette fois le Rectorat ne retient que 5 élèves pour l’année prochaine, confondant volontairement les vœux des familles avec les avis provisoires des conseils de classe du 2ème trimestre. Alors que 18 élèves (+1 second choix) sont réellement concernés (dont 5 ont obtenu un avis favorable dès le second trimestre, les autres ayant obtenu des « avis réservés » afin de les motiver pour qu’ils travaillent davantage dans l'attente d'un avis favorable qui semblait néanmoins acquis).

De son coté, le Maire de la Souterraine a multiplié les échanges avec le Recteur afin d’obtenir la réouverture de la filière L. Une réunion est prévue Lundi 30 mai au Rectorat afin d’étudier les divers projets concernant la cité scolaire.

Malgré le travail considérable de tous, la qualité et la quantité d’arguments fondés et justes, le Rectorat nous oppose toujours la même logique comptable de restriction budgétaire méprisant les familles, les personnels et surtout les élèves.

A ce jour, le collectif réuni lundi 23 mai au soir ne désarme pas :

-          Les délégués de parents de seconde rencontrent Mme Bahuon rapidement, puis à l’issue des conseils de classe demandent un nouveau rendez-vous avec le Recteur. Tous les parents sont invités à se rapprocher de leurs délégués afin d’être informés et aidés pour les fiches d’orientation.

-          Les enseignants donneront aussi les informations importantes pour l’orientation. Les professeurs principaux seront vigilants au suivi de cohorte et aux effectifs prévisionnels par niveau et par filière.

-          La Mairie de la Souterraine prépare la réunion du 30 mai et impose l’inscription comme 1er point à l’ordre du jour :le maintien de la filière L.

Donc 2 échéances à saisir : la réunion du 30 mai et le bilan des conseils de classe du 3ème trimestre.

L’avenir de la filière L n’est donc pas définitivement scellé, chacun à son niveau (enseignants, parents, élus…) doit continuer à œuvrer avec pour seul objectif le maintien de la filière L et l’obtention de moyens indispensable au bon fonctionnement de l’établissement.

Pour le collectif, Isabelle Mazeirat.

Commenter cet article