Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE 30 septembre 2012 N’EST QU’UN DÉBUT, LA LUTTE CONTINUE

Publié le par pcf23

Pierre Laurent sur France Inter dimanche 30 septembre 2012 (Tous politiques 18h10-19h)

 

Pierre Laurent sur LCI le 1er octobre 2012

Pierre Laurent : Il faut rompre avec les... par CN-PCF


Le site du collectif unitaire contre le Pacte budgétaire : http://www.stopausterite.org/

 


Communiqué de presse du Front de gauche après le 30 septembre

 

CONTRE LE TRAITE ET L’AUSTERITE : LE 30 N’EST QU’UN DÉBUT, LA LUTTE CONTINUE

 

Le Front de Gauche se félicite de la grande réussite de la manifestation nationale du 30 septembre organisée par 65 organisations (associations, syndicats, forces politiques) pour une Europe Solidaire et contre le Traité d’austérité. Sa diversité syndicale, associative et politique a payé et entraîné une importante dynamique citoyenne. Cette manifestation de plus de 80 000 personnes marque une étape importante dans la mobilisation contre le traité et plus largement les politiques d’austérité qui sévissent en Europe comme en France. Tous ensemble, nous avons largement participé à ce que le débat public s’ouvre sur les enjeux de ce traité. Les deux semaines qui s’ouvrent au parlement doivent être l’occasion d’amplifier encore ce débat.

 

Nous nous adressons plus que jamais à François Hollande à son gouvernement ainsi qu’aux députés d’EELV et Socialistes pour ne pas ratifier ce traité Merkozy : quand on est de gauche, on n’adopte pas un traité de droite ! Le Président de la République doit entendre toutes celles et tous ceux qui ont manifesté dimanche mais aussi toutes les mobilisations sociales qui lui disent qu’une autre politique est possible et nécessaire. Une politique de partage des richesses en faveur des travailleurs, des milieux populaires, de la jeunesse de notre pays et de relance de notre économie sur la base de critères sociaux et écologiques.

 

Le Front de gauche va continuer plus que jamais à se mobiliser contre les politiques d’austérité. D’où notre plein engagement dans les rendez-vous décidés dans le cadre du collectif unitaire : initiatives décentralisées dans toute la France les 6 et 7 octobre pour notamment interpeller les députés, meeting européen à Paris le 8 octobre. Il poursuivra sa bataille pour un référendum qui constitue pour lui une exigence démocratique incontournable.

 

Il appelle également à soutenir les mobilisations sociales à venir notamment la journée nationale « notre santé en danger » le 6 octobre, les manifestations syndicales pour la défense de l’industrie et de l’emploi le 9 octobre, et toutes les luttes des salariés contre les licenciements notamment PSA, ArcelorMittal, Sanofi…

Commenter cet article