Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décès d'Hugo Chavez Frias

Publié le par pcf23

« Le décès de Hugo Chavez, une grande perte pour le Vénézuéla et pour l'Amérique latine tout entière » (Pierre Laurent)

Au nom du Parti communiste français et en mon nom propre, je voudrais saluer la mémoire du président Hugo Chavez Frias décédé le 5 mars après avoir affronté courageusement une longue maladie.

Le peuple vénézuélien perd un dirigeant, sans doute le plus important dans son histoire récente, qui a changé radicalement ses destinées. Il reste le président des gens modestes qui a apporté des avancées démocratiques et sociales sans précédent. Sous sa présidence, le Venezuela est devenu un pays indépendant et libre de la domination des pires fléaux du sous-développement dans lequel l'avaient laissé des décennies de gouvernement des forces corrompues et soumises à l’hégémonie étasunienne.

Son décès est aussi une grande perte pour l'Amérique latine tout entière, pour tous ces pays avec qui le Venezuela a développé des relations de coopération et de solidarité, pour tous les gouvernements progressistes avec qui le président Hugo Chavez Frias a commencé à construire une union continentale fondée sur le développement humain et le respect des souverainetés.

Je tiens à transmettre à son peuple, à sa famille, au vice-président Nicolas Maduro et à tous les révolutionnaires vénézuéliens nos plus attristées condoléances et toute notre solidarité. Nous sommes confiants dans l'avenir de la révolution bolivarienne et des peuples de l'Amérique latine forts de l'œuvre qu'il laisse.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF,

Paris, le 6 mars 2013.

 

A l'appel de l'ambassade du Vénezuela,

Pierre Laurent participera, aux côtés des forces progressistes amies,
au rassemblement en hommage à Hugo Chavez,

ce soir à 18h30 devant la Statue Simon Bolivar à Paris (8ème).

 


HumalogoMort de Hugo Chavez: le deuil commence au Venezuela : à lire sur le site de l'Humanité.

Ainsi, le cancer aura eu raison de ce lutteur infatigable qu'était Hugo Chavez Frias... Nous saluons l'ami, dit avec émotion le directeur de l'Humanité, Patrick Le Hyaric dans son éditorial de cette édition spéciale d''aujourd'hui consacré à Hugo Chavez, l'homme passionné, courageux, souvent intrépide, épris de culture, connaisseur et admirateur de l'histoire de France dont il aimait tant parler..." Lire également notre entretien avec Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de gauche, le point de vue de Lydia Samarbakhsh, responsable des relations internationales du PCF et notre entretien avec Olivier Compagnon, spécialiste de l'histoire politique et culturelle de l'Amérique latine.

 

Le site Investigaction a publié un dossier sur Hugo Chavez auquel vous pouvez avoir accès grâce aux liens ci-dessous.

Hugo Chavez n'est pas mort,
il a semé l'espoir,
nous sommes tous Chavez !


MICHEL COLLON

De tous les dirigeants politiques que j'ai rencontrés, c'est Hugo Chavez qui m'a le plus marqué.

Bien sûr par sa vision très forte et son engagement pour son peuple et pour l'Amérique latine. Bien sûr par sa solidarité exemplaire avec tous les peuples en lutte (notamment les Palestiniens), par sa volonté de construire un front international pour que l'humanité échappe enfin à la pauvreté.

Mais aussi par ses qualités humaines. Quand on lui parlait, il écoutait avec une attention très forte, le temps qu'il fallait, sans interrompre, sans chercher à abréger malgré son emploi du temps hyper-chargé. Aucune prétention, mais au contraire une grande humilité, la volonté très forte d'apprendre de chacun, quel que soit son éducation et son rang, et la volonté de faire participer, de donner un rôle important à tous. C'est grâce à cela qu'il a réussi à mobiliser tout un peuple et à mettre l'Empire en échec.

Chavez n'est pas mort, il a semé l'espoir, il a rendu l'espoir à toute l'Amérique latine, et son oeuvre est inspirante aussi pour l'Afrique, le monde arabe et l'Europe.

Ce dossier Chavez, je l'avais préparé avec Meriem Laribi et Vincent Lapierre. Il vous permettra de comprendre pourquoi ce dirigeant est un des plus importants du siècle, pourquoi les médias le diabolisent, pourquoi les Etats-Unis vont essayer de renverser la révolution, mais aussi la force de celle-ci.

Chavez est un pilier de l'identité vénézuélienne contemporaine - Meriem Laribi
Interview de Romain Migus, sociologue français vivant à Caracas.

« ?L'amour est le combustible de la révolution? » - Meriem Laribi
Violence, dictature, populisme ? Entretien avec Vincent, le sous-titreur des vidéos de Chavez.

Chavez et la bataille planétaire - Charles Giuseppi
Pourquoi l'Amérique latine s'est embrasée.

Les athées prient pour Chavez - John Brown
Ni un professionnel de la politique, ni un expert, un homme du peuple.

« Tous sont Chavez même sans Chavez » - Fernando Morais
Pourquoi la révolution lui survivra.

La révolution, les femmes et la santé - Jean Araud
A présent, tous les Vénézuéliens ont droit à des soins de qualité et gratuits.

De la pauvreté extrême à la richesse humaine : les femmes au Venezuela - Jean Araud
Récit d'une rencontre de Michel Collon avec des Vénézuéliennes.

« A ceux qui me souhaitent la mort, je leur souhaite une très longue vie pour qu'ils continuent à voir la Révolution Bolivarienne avancer de bataille en bataille, de victoire en victoire.» - Hugo Rafael Chavez Frias (1954-2013)


Commenter cet article