Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Assemblée générale des communistes creusois du 9 septembre 2011

Publié le par pcf23

Une quarantaine de communistes creusois et sympathisants se sont réunis ce vendredi 9 septembre 2011 à Guéret pour débattre de la situation politique et préparer les élections de 2012.

 photo2.jpg

Après une introduction générale du Secrétaire fédéral Bruno NOBLE et des débats nourris (sur lesquels nous reviendrons dans un prochain article), la candidature communiste de Marie-Hélène POUGET-CHAUVAT proposée par le Conseil Départemental aux communistes creusois et à nos partenaires de Creuse Terre de Gauche, pour les élections législatives de 2012, a été approuvée à l'unanimité des communistes présents.

Nous reproduisons ci-dessous l'essentiel du discours de Marie-Hélène prononcé à cet occasion.

 

Tout d’abord, je remercie le Conseil Départemental et l’Assemblée des communistes de croire que je suis une bonne candidate pour les législatives.

A priori, pour le Parti de Gauche je le suis également, il reste à travailler les accords que nous pouvons avoir avec le NPA dans le cadre de Limousin Terre de Gauche.

Si j’assume cette campagne, ce qui me fait un peu peur, j’aurai besoin de vous, de vous tous pour m’aider.

Cette campagne se mène de concert avec les présidentielles.

En effet dans le cadre d’une 6ème constitution, que nous souhaitons tous, c’est le Parlement (Assemblée Nationale et Sénat), qui vote les lois et contrôle l’action gouvernementale, c’est le parlement qui aura le vrai pouvoir. Le Président de la République verra son rôle considérablement diminuer.

Le pivot de cette campagne est notre programme partagé, réalisé collectivement par les militants du Front de Gauche, longuement travaillé depuis plus d’un an.

Ce projet qui est perfectible et non figé, il faut en discuter, se l’approprier le diffuser.

Son titre c’est « l’humain d’abord ».

C’est un projet gouvernemental au service du peuple.

Sa cohérence, son fil conducteur, c’est l’humain.

L’humain c’est vous, c’est moi,

C’est aussi la petite Elisabed géorgienne de 4 ans qui a inauguré avec son petit frère et sa maman le nouveau centre de rétention du Mesnil-Amalot…

C’est Jean Pierre qui, pour enrayer son cancer de la prostate, part à Clermont-Ferrand pour sa radiothérapie.

C’est Antonio de B., ingénieur de haut niveau, qui se suicide à cause de son travail chez Renault.

C’est Annick G. qui a très peu de ressources et deux enfants à charge, et qui décide de voler des denrées alimentaires pour elle et ses enfants  car ils n’en peuvent plus des pates à l’eau ;

C’est Dominique Liot, « robin des bois » mis à pied de vingt et un jours pour avoir rebranché le courant à un couple de RMistes et à leur petite fille de 2 ans. Il voulait défendre une certaine idée du service public.

C’est Marie Thérèse qui vit avec moins de 795 € par mois et qui voit à la télé Ronhaldino annoncer son salaire de 710 000 € net par mois

C’est enfin Mickael, 13 ans, qui a vu la même émission et qui veut devenir footballeur professionnel au lieu d’être plaquiste.

Ces humains, il faut qu’ils imaginent grâce à vous qu’un autre monde est possible car ils vivent mal dans celui-ci.

Pour eux, il faut repenser l’avenir du monde et pour cela nous allons défendre tous ensemble le projet Front de Gauche

Vous l’avez sans doute lu et il y aura d’autres réunions pour en discuter aussi, je reprends seulement les 9 grands titres sans décliner chacun

·      1-Partager les richesses et abolir l’insécurité sociale

·      2-Reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers

·      3-Mettre en place une planification écologique

·      4-Produire autrement

·      5-Avoir une république pour de vrai

·      6-Convoquer l’assemblée constituante de la VIème république

·      7-S’affranchir du traité de Lisbonne pour créer une nouvelle Europe

·      8-La France pour changer le cours de la mondialisation

·      9- et enfin l’émancipation humaine pour but

Notre projet c’est celui d’une société d’individus libres égaux en droits autonomes et solidaires

« Nous ne voulons ni d’une société caserne ni d’une jungle où règne le chacun pour soi »

Pas de pessimisme politique, Armelle, Jacques, Ginette, Stéphane, Annie, Alain, Martiale, tous nous mènerons de front un combat anticapitaliste et un combat féministe.

Nous croyons à la diversité et refusons toutes les discriminations.

Je compte sur votre aide, votre soutien et votre mobilisation.

Commenter cet article