Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Argumentaire du PCF - La vie chère au quotidien

Publié le par pcf23

Le logement
Constat :

Le logement est un reflet et un générateur de nouvelles inégalités : l'augmentation du logement pénalise en premier les plus modestes.

A la panne de l'ascenseur social se superpose la panne de l'ascenseur résidentiel : pas de possibilité d'améliorer sa condition résidentielle lors d'un changement de logement.

  • La dépense moyenne engagée par les ménages pour se loger a augmenté de 23% entre 2002 et 2007.
  • 3.5 millions de femmes et d'hommes vivent dans des logements indignes ou sont sans-abris 80% des français estiment qu'il est aujourd'hui difficile de trouver un logement. 
  • Il y a, fin de l'année dernière, 1 230 136 demandes de logements sociaux sans réponses. La crise du logement touche d'une manière ou d'une autre 10 millions de personnes en France et se traduit par une hausse des loyers. Le coût du logement, dans le secteur privée, représente pour les familles les plus modestes jusqu'à 50% du revenu.
  • Seuls 32 communes en 10 ans ont atteint le taux des 20% de logements sociaux sur 931 communes concernées par la loi.
  • 44 % des communes d’Ile-de-France (83 sur 181) ne respectent pas la loi SRU. Parmi les plus hors la loi : Neuilly-sur-Seine avec 3,6% de logements sociaux.
  • Petit rappel : La loi SRU, votée en 2000, impose aux communes de plus de 3 500 habitants d'atteindre un quota de 20 % de logements sociaux, et prévoit un système de pénalités financières en cas de manquement à cette obligation.

Propositions du PCF :

  • Limiter le montant des loyers à 20% du revenu des familles
  • Blocage des loyers
  • Interdire les expulsions locatives de toute personne et famille en difficulté économique et sociale
  • Réquisitionner les logements vacants.
  • Reconnaître le droit au logement comme un droit universel
  • Créer un service public national et décentralisé du logement et de l'habitat
  • Faire respecter la loi SRU et l'élargir en remontant à 30% en zone de tension et 25% sur le reste du territoire le seuil minimal de logements sociaux.


Énergie / Alimentation
Constat :

  • Depuis 2004, le gaz a augmenté de 60%.
  • La précarité énergétique touche 13% des ménages en France. Les ménages limitent leur consommation et souffrent du froid pour des raisons financières.
  • Essence : super sans plomb + 11% en un an ; gazole : +14% en un an.
  • Certains produits alimentaires vont augmenter de 20% :

- les farines : + 15 à 20%
- les pâtes : + 5 à + 10%
- le café : + 10 à +20%
- l'huile : + 5 à + 8%

  • Les spéculateurs profitent de toutes les opportunités (crises politiques, sociales) pour spéculer sur les matières premières, à l'image des céréales dont les prix à doublé en 1 an, de l'augmentation du baril de pétrole avec les soulèvements en Libye...


Propositions du PCF :

  • Création d'un véritable service public de l'eau pour la mise en oeuvre de prix inférieurs à ceux pratiqués par le privé.
  • Renationaliser EDF/GDF.
  • Instaurer un prix maximal à la pompe, une diminution de 5% de la TIPP (58%du prix de l'essence), financée par la taxation des compagnies pétrolières.
  • Blocage du prix d'un ensemble de première nécessité.

Commenter cet article