Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Argumentaire du PCF : Front uni contre la vie chère (2)

Publié le par pcf23

Constat :

La période actuelle est marquée par la crise financière et ses conséquences. Avec une dette publique qui explose à cause de la récession, et le coût du sauvetage des banques et des marchés financiers. Sarkozy,

FMI, UE et Medef font payer la crise aux peuples et au monde du travail De tous les côtés, c’est le renforcement de l’exploitation capitaliste, pour augmenter la rentabilité

financière des capitaux :

La précarisation et l'intensification du travail avec son cortège de souffrances au travail et de drames.

L'allongement de la durée du travail avec la réforme des retraites .

Le retour de l'inflation qui rabote les revenus des plus modestes d’abord !

Ce retour de l’inflation n'est pas le fait des salariés puisque la rémunération du travail et des prestations sociales sont en recul par rapport à la hausse des dépenses incompressibles (loyers, EDF...). Ce n'est pas non plus le fait des dépenses publiques utiles puisque là encore la part des rémunérations publiques dans le PIB baisse (OCDE ).

Par contre les premiers à supporter le retour de l'inflation ce sont les salariés les plus modestes, au travers du blocage des rémunérations des fonctionnaires, de la prime fantôme pour ceux du privé, de la perte du pouvoir d’achat, des retraites...

 

L’inflation a des causes et elle n’est pas perdue pour tout le monde !

Une inflation importée due d’abord aux spéculations, notamment sur les matières premières et aux dérégulations des marchés,

La répercussion dans les prix des frais financiers (coût des crédits) par les entreprises non financières

La hausse des prix permet de relever artificiellement la rentabilité de certains placements et capitaux ( immobilier...)

Le libéralisme et les déréglementations ( dépassements d’honoraires...)

 

Il y a des bénéficiaires de l’inflation : les marchés, les banques, les spéculateurs, les entreprises qui peuvent jouer sur les prix relatifs entre leurs filiales en France et à l’étranger, les grands groupes qui la font supporter aux sous traitants, et tous les acteurs en position dominantes sur des marchés où l’offre est trop étroite et déformée ( logements) ...

 

Propositions du PCF :

Lutter dès maintenant contre la vie chère

Blocage du prix de l'énergie.

Blocage des loyers

Blocage du prix d’un ensemble de produits de première nécessité

Mise en place d'un dispositif pour la totale transparence des taux de marges des activités, notamment celles liées à l'énergie, la grandes distribution et les banques.

Création d'une contribution spécifique pour les grands groupes intervenants dans ces secteurs.

 

Commenter cet article