Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Auzances 200 citoyens manifestent pour sauver la gare

Publié le par pcf23

On lira ci-dessous, avec son aimable autorisation, des extraits de l'intervention d'André Vénuat, Maire d'Auzances, lors de la manifestation de près de 200 citoyens mobilisés à l'appel du Collectif de Défense et de Développement des Services Publics en Combrailles pour dire non à la fermeture définitive de la gare SNCF.

photo06 photo01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"La fermeture de la ligne SNCF Montluçon-Ussel intervenue en Mars 2008 était en réalité programmée de longue date, j'en veux pour preuve le manque d'entretien de cette ligne depuis de nombreuses décennies.

(...)

photo05Pour ce qui concerne la gare d'Auzances, nous avons été informés par courrier du 4 juillet 2012 du Directeur régional SNCF du Limousin de sa décision de faire coïncider le départ à la retraite du Chef de gare prévu pour fin octobre, avec la fermeture de la gare.

Par courrier en date du 25 juillet, j'ai fait part à ce Directeur de l'opposition du Conseil Municipal d'Auzances.

Sa réponse datée du 31 juillet (qui m'est parvenue le 14 août) confirme sa décision.

(...)

L'argument du Directeur régional de la SNCF pour étayer sa décision est : "que le nombre de titres vendus quotidiennement à Auzances est inférieur à 10, ce qui", d'après lui, "ne peut justifier une personne à plein temps".

Une fois de plus, une entreprise publique fait passer la rentabilité avant le service public.

Enfin, une nouvelle fois, c'est un transfert de charge sur la collectivité locale qui se prépare : le salaire de la personne qui sera chargée de délivrer des billets via le dispositif NOVATER, de faire des réservations ou de renseigner les clients via le site internet de la SNCF incombera à la collectivité locale (Commune ou communauté de communes) et ce sera donc le contribuable local qui se substituera à la SNCF.

Le Conseil Municipal, lors de sa réunion du 17 septembre, a réaffirmé, dans une motion, son opposition à la fermeture de la gare.

La manifestation de ce soir va dans le même sens. Formons le voeu que notre mobilisation commune puisse faire reculer les dirigeants de la SNCF."

photo07 photo08

photo00Cette intervention a été précédée par celle d'Olivia Bertrandie, Présidente du CDDSP Combrailles qui a resitué la volonté de fermeture de la gare d'Auzances dans le contexte général de dégradation des Services Publics que subit la région, comme put le confirmer Bernard Campos, Maire d'Evaux les Bains, venu apporter le soutien solidaire de voisins déjà durement touchés. Soutien renforcé par Philippe Richert (CGT cheminot La Souterraine) et Daniel Coffin (Codérail Montluçon), militants inconditionnels des Services Publics de Transport.


photo02photo03 

photo09

Minuit l'heure du crime !

(La SNCF a arrêté le pendule de la gare

pour faire des économies...!)

Voir aussi l'article de Delphine Cordaz en page 6 de l'Echo de la Creuse du lundi 1er octobre 2012  : "Près de 200 personnes donnent de la voix pour leur gare".

Commenter cet article