Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conseil Régional du Limousin : commission permanente du 27 mars 2014

Publié le par pcf23

Conseil Régional du Limousin : commission permanente du 27 mars 2014

Commission permanente du 27 mars 2014 : de quelques dossiers importants...

Cette commission permanente sans enjeu majeur, placée entre les deux tours des municipales a quand même permis à Limousin Terre de Gauche de revenir sur quelques dossiers qui montrent certaines divergences d’appréciation avec l’exécutif régional.

Transports publics : éviter que certains élus ne déraillent...

En commission transports, plusieurs élus avaient expliqué la nécessité pour la région de reprendre en gestion un certain nombre de lignes de car TER jusque là assurées par la SNCF, pour que le service soit de meilleure qualité… non pas pour organiser une régie régionale des transports… mais pour pouvoir à nouveau le soumettre à des délégations de service public : en organisant directement les DSP, il est plus facile de peser sur les transporteurs… Pressé par nos questions à ce sujet, le président Denanot a botté en touche… Mais nous avons souligné la double exigence de ne pas organiser le démantèlement de la SNCF et que, dans le cas où la région récupérait les lignes, ce devrait être pour organiser une régie publique directe…

Un autre dossier, surfinancement d’une étude menée par la CCI 19 sur les possibilités de fret en Corrèze nous a conduit à intervenir pour souligner que c’était à la région de prendre à bras le corps cette question centrale d’un point de vue environnemental mais aussi économique, en devenant maître d’œuvre d’une telle étude étendue à tout le Limousin.

Développement éco : qui a besoin de fonds publics ?...

Sur les questions économiques, nous avons, comme à la précédente commission permanente, retrouvé l’entreprise CERLASE (1,7 millions d’euros d’argent public depuis 2006… pour 9 salariés)… cette fois-ci pour 282179 euros d’aides supplémentaires (dont 82179 en subventions)… mais comme l’entreprise est rattachée aux pôles de compétitivité… on arrose… on arrose…

En revanche, il a fallu ferrailler (avec EELV) pour obtenir que le dossier de l'association Paysan dès Demain ne soit pas purement et simplement ajourné ce qui aurait mis en péril son fonctionnement pour l'année 2014. Avec un animateur salarié et des agriculteurs bénévoles, cette association permet à de futurs paysans de se tester durant une année sur des terres mises à disposition par des agriculteurs. D'autres structures proposent des services équivalents et il est sûrement utile d'étudier les synergies possibles afin d'améliorer encore le nombre de dispositifs permettant à un porteur de projet agricole de se tester. Pour autant, il ne faudrait pas, au nom d'économies à réaliser "couper l'herbe sous le pied" aux associations qui oeuvrent depuis longtemps avec beaucoup d'énergie et peu de moyens pour le développement d'une agriculture écologiquement et socialement responsable.

Mais il y a des dossiers dont l’exécutif juge qu’ils sont excessivement financés par des fonds publics… et d’autres pas…

Éducation : livres scolaires, pass contraception.

A la rentrée prochaine, le dispositif sur les livres scolaires est étendu aux niveaux non encore concernés (premières générales et technologiques) : nous avons donc soutenu ce projet, qui figurait dans nos engagements électoraux de 2010, sauf pour les lycées privés, que l’exécutif régional s’obstine à doter en manuels scolaires alors même que la loi n’y oblige pas…

Par ailleurs, nous nous sommes félicités du fait que le pass contraception, dossier que nous avons porté depuis deux ans, arrive à terme… en soulignant l’importance que ce dispositif fasse l’objet d’une large publicité dans les lycées et les établissements accueillant des jeunes en formation, seul moyen d’en assurer la réussite.

Commenter cet article